Aller au contenu principal
Ministère des Infrastructures et des Transports

Progression sur le chantier du contournement de Lomé

Publié le : 25 aoû 2017
Visite du chantier contournement Ministre Gnofam

Très bientôt, la seconde phase du « contournement de Lomé » sera ouverte, elle aussi, à La circulation permettant de rallier le Port Autonome de Lomé aux Postes de Contrôles Juxtaposés de Noépé, frontière Ghana.

La politique des grands travaux initiée par le Chef de l’Etat, Son Excellence, Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE continue de créer la joie et la fierté des togolaises et des togolais. Le contournement de la ville de Lomé, l’un des fruits de cette politique sera bientôt terminée à la grande satisfaction des riverains et de ses usagers.

Les travaux de cette voie expresse, la première au Togo, confiés à l’entreprise chinoise, « la China Road Bridge Corporation (CRBC) », qui sont à un taux d’exécution d’environ 31 % devront désormais vite évoluer.

Le gouvernement, par la voix du Ministre des Infrastructures et des Transports, Monsieur Ninsao GNOFAM a promis trouver des solutions idoines pour relancer ce chantier qui tient à cœur le Chef de l’Etat. Aussi, a t –il promis organiser dans les jours à venir une réunion d’urgence avec tous les acteurs concernés autour des difficultés identifiées à savoir :

  • La libération de l’emprise par les riverains et par les services concédés (CEET, TDE et les services des postes et communication),
  • L’indemnisation des victimes de l’expropriation et  
  • L’extraction du sable par des sociétés privées malgré les interdictions du gouvernement
  • sans oublier les causes liées aux aléas climatiques notamment, la saison des pluies. 

Mais profitant de la tournée du Ministre, l’entreprise et le bureau de contrôle, l’AG7 BTP ont rassuré pouvoir totalement libérer cette route longue de 43 Km à la circulation dans les meilleurs délais.

Se confiant à la presse, le Ministre des Infrastructures et des Transports, Monsieur Ninsao GNOFAM, est resté très mitigé. Bien qu’il ne soit pas satisfait par le taux d’avancement des travaux, il est quand même confiant que si les difficultés identifiées sont rapidement solutionnées, l’entreprise pourra vite avancer et ouvrir la voie très prochainement à la circulation.

De même il a souligné l’intérêt de cette voie de même que son impact économique et social pour les populations surtout riveraines. A cet effet, il a expliqué que cette voie, une fois achevée, permettra de rendre la circulation fluide en ville, d’éviter que les camions gros porteurs communément appelés titans, ne traversent plus la ville et de rendre plus compétitif le Port Autonome de Lomé (PAL).

Le chef de la mission de contrôle, AG7 BTP, Monsieur Soulemane Sako a aussi souhaité que l’emprise de la voie soit vite libérée. Il a aussi évoqué le problème de manque de site pour installer la base de l’entreprise.

Pour sa part, le directeur des travaux de la CRBC, Monsieur Hao Zhou, le problème de libération de l’emprise de la voie est en voie d’être réglé. Son entreprise va donc accélérer les travaux parce que c’était l’obstacle majeur.
 

                                                                           L’Attaché de Presse

Top