Aller au contenu principal
Ministère des Infrastructures et des Transports

Actualités - Sécurité

Marc M. SONDOU, Directeur de Cabinet et les représentants du Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile et du Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique.
15 nov 2019

Malgré  la panoplie d’actions entreprises par le gouvernement pour rendre nos routes plus sûres, les statistiques des accidents ne sont pas moins alarmantes. Le récent rapport des statistiques des accidents, présenté le 15 mars 2019,  montre une hausse des accidents avec un taux élevé d‘implication du transport artisanal dont les engins à deux roues.

EPULO 2018, UNE SIMULATION DE CRASH CE 15 NOVEMBRE A L’AIGE
22 nov 2018

Sur recommandation de l’OACI, la Société Aéroportuaire de Lomé Tokoin (SALT) a initié pour la seconde fois l’exercice grandeur nature, dénommé : »EPULO 2018 ». C’est une situation d’urgence qui est créée pour jauger la capacité d’action des différents intervenants sur la plateforme aéroportuaire.

Le Ministre, en costume bleu et en premier plan, entouré des collaborateurs et les responsables des syndicats des transporteurs. A sa gauche, Monsieur AMAH
12 sep 2018

Le ministre des infrastructures et des transports, Monsieur Ninsao GNOFAM a effectué, le vendredi 24 août 2018, une visite inopinée dans les gares routières de Lomé. Cette tournée s’inscrit dans la logique de la plainte formulée par les syndicats des transporteurs relative à ces gares « pirates » qui pullulent sur les axes routiers de la capitale et qui font entorse au fonctionnement des gares routières instituées par l’Etat.

Madame OURO-BANG’NA Nanamola
12 sep 2018

Dans une sortie médiatique, Madame OURO-BANG’NA Nanamola, responsable de la législation à la DTRF et rapporteur de l’Unité d’élaboration et de Suivi du Plan de la Sécurité Routière (U2SR) a déclaré en substance : « Pour une sécurité routière garantie, il faut connaître et appliquer le code de la route »

22 aoû 2016

Le Ministre des Infrastructures et des Transports et son collègue de la Sécurité et de la Protection Civile sont formels. « Les auteurs de violation du règlement n°14 de l’UEMOA seront sanctionnés conformément à la rigueur de la loi ».

Top